Identité bretonne

Crucuno et Belenos

vendredi 26 août 2011

Le phénomène est toujours spectaculaire pour les profanes mais familier des druidisants modernes et des temps anciens. Tous les cromelec’h des deux côtés de la Mer Celtique sont disposés en fonction de la position du soleil aux deux jours les plus opposés dans une année. Les Armoricains, nos ancêtres d’il y a 4000 ans, maîtrisaient une science dont nous ignorons beaucoup aujourd’hui. Un comble. Ils disposaient deux pierres levées au levant et au couchant du jour le plus long, Mezheven ou solstice d’été puis faisaient la même chose au levant et au couchant du jour le plus court, Ginivelezh ou solstice d’hiver. En se plaçant au milieu de la figure de pierre ainsi organisée dans l’espace, on participait aux rites astro-telluriques, le monument étant disposé sur un sol de préférence à fort rayonnement géomagnétique.
Le site mégalithes de Crucuno en Plouharnel, non loin des célèbres alignements du Menec à Carnac, est un exemple concret par ses pierres érigées pour mesurer la mécanique céleste.
A défaut d’y trouver des cérémonies druidiques poursuivant la tradition des Anciens, vous pourrez rencontrer tous les ans l’Association pour la Connaissance et l’Étude des Mégalithes qui tient conférences et rassemblements informatifs sur le site, chaque 21 juin.


Accueil | Contact | Plan du site |