Identité bretonne

De Nominoé à François II - 830 à 1532

jeudi 16 décembre 2010

 • INTRODUCTION

Pendant 600 ans, depuis qu’Alain Barbe-Torte est devenu le premier duc, la Bretagne a gardé ses limites territoriales...Elle les a défendues, elle s’est battue pour garder son indépendance.

...Indépendance, non pas dans le sens moderne, mais dans la situation du monde féodal, très hiérarchisé,...où même le roi de France a un suzerain, l’Empereur du Saint Empire Romain Germanique, où le lien de toute la structure est l’hommage.

...Indépendance à laquelle est attaché tout un peuple où le servage a été aboli aux alentours de l’an 1000, depuis la guerre contre les Vikings...il faudra attendre 1776 pour que Louis XVI donne leur liberté à un million et demi de serfs en France.

...Indépendance à laquelle les ducs d’origine anglaise ou française...oh ! surprise
...se montreront encore plus attachés : ils deviendront de vrais Bretons...

...Indépendance d’un ETAT BRETON structuré, très ’’moderne ’’ (au sens de la Renaissance), très riche.

Bretagne convoitée par tous ...


Accueil | Contact | Plan du site |