Identité bretonne

L’identité bretonne

dimanche 12 décembre 2010

L’identité bretonne est une identité à partager avec tous ceux et celles qui veulent s’en imprégner, c’est ainsi qu’elle assurera sa pérennité

L’identité bretonne est, en quelque sorte, une identité hors-la-loi étant donné que la conception de la citoyenneté française ne laisse pas de place à une double appartenance, comme dans un système fédéral : on est citoyen français, point final.

Les cibles privilégiées de l’État français dans son effort séculaire pour faire disparaître l’identité bretonne fournissent une indication sûre des éléments constitutifs de cette identité.

À l’évidence, ces éléments sont l’histoire, la langue et le territoire.

Les atteintes portées à ces trois éléments de notre identité sont patentes : l’histoire bretonne est occultée, la langue n’est pratiquement pas enseignée et le territoire a été sciemment amputé.

Tout ceci a des répercussions psychologiques, voire économiques, éminemment fâcheuses, mais paradoxalement provoque des prises de conscience extrêmement vives qui vont totalement à l’encontre du but poursuivi par l’État français.

Il est clair désormais, eu égard à l’environnement international, que ce but ne peut pas être atteint, que l’identité bretonne est absolument indestructible, en dépit de ce que l’observation superficielle pourrait laisser croire.

La raison et l’intérêt commandent donc à l’État français, dans son propre intérêt comme dans le notre de prendre acte de cette incontournable réalité.

Le maintien de notre identité est, en dernière analyse, la source et la motivation de notre militantisme. Réfléchir à ce qu’est cette identité, essayer de voir en quoi elle mérite qu’on se batte pour la défendre et la sauvegarder, est absolument indispensable.

C’est en partant de ce constat qu’a été déclarée en Préfecture de Rennes, le 10 juin 1996, Identité bretonne , dont le but est de rassembler, hors de toute considération politique, les Bretons et les Bretonnes conscients de leur identité afin de redynamiser le militantisme en faveur non seulement de la culture bretonne mais aussi de l’amélioration de la vie quotidienne en Bretagne.

Identité bretonne n’est donc pas une association culturelle au sens habituel du terme, et n’est pas non plus, un parti politique mais s’affirme être un mouvement d’opinion très large afin de populariser les revendications du Peuple breton dans tous les domaines de sa vie quotidienne. Là où un besoin de changement se fait sentir.

Identité bretonne est une organisation démocratique, décentralisée et très souple dans son fonctionnement. Elle n’a pas d’idéologie propre, ne détient aucune vérité particulière, n’apporte pas de message grandiose et considère que les choix religieux et d’organisation économique de la société restent des affaires strictement personnelles. Néanmoins elle refuse dans ses rangs les extrémistes de tous bords car elle condamne toute forme d’intolérance, de sectarisme et de violence, même verbale.

Identité bretonne veut aussi affirmer de façon pratique et immédiate les conceptions et les valeurs propres de la Bretagne dans tous les domaines touchant la vie de la communauté bretonne. Citons la continuation du respect du territoire de la Bretagne (inchangé durant des siècles, jusqu’au décret 2727 de Pétain-Laval), l’engagement, en plus du brezhoneg et du britto-roman (gallo), de l’Histoire et de la culture bretonne, la défense de l’écologie et du patrimoine bretons, la dénonciation des rapports sociaux inégaux, la lutte contre l’alcoolisme, la solitude, la drogue en Bretagne et leurs conséquenses : un taux de suicide énorme.

Identité bretonne , constatant que nombre de peuples et de régions d’Europe, tels les Länders d’Allemagne, les Communautés autonomes d’Espagne, les Régions d’Italie (dont certaines à autonomie élargie), ou les Nations de Grande-Bretagne bénéficient déjà d’une certaine autonomie, souhaite vivement que la Bretagne rattrape au plus tôt son retard dans ce domaine, solution incontournable à l’évolution de la démocratie et dénonçe toute forme de centralisme, notre fléau.

Enfin, avec Identité bretonne c’est un vaste champ d’actions en prise directe sur les problèmes quotidiens des Bretons qui s’ouvre à chaque sympathisant de la cause bretonne.

Marcel Texier
(membre d’honneur d’Identité bretonne)

Identité bretonne est membre de l’Institut Culturel de Bretagne