Identité bretonne

Notions de géographie

mardi 14 décembre 2010

 GÉNÉRALITÉS

SITUATION. - La Bretagne est la péninsule qui s’étend entre la Manche et l’océan Atlantique, à l’ouest d’une ligne allant de l’embouchure du Couesnon à la baie de Bourgneuf. Elle constitue la partie occidentale du vaste massif armoricain dont les limites orientales vont de la baie de Saint-Vaast aux Sables-d’Olonne.

DIMENSIONS. - La superficie de la Bretagne (35.000 kilomètres carrés) est sensiblement égale à celle de la Belgique, soit le 1/18 de la France.
Dans sa partie est, de la pointe du Grouin à l’estuaire de la Loire, la Bretagne mesure du nord au sud plus de 170 kilomètres. A l’ouest, entre la pointe de Pontusval et la pointe de Penmarc’h, la largeur tombe à 100 kilomètres environ. Sa longueur maximum, de l’ouest à l’est, approche de 250 kilomètres.

UNITIÉ ET DIVERSITIÉ. - Son caractère péninsulaire, sa situation excentrique et son relief confèrent à la Bretagne les traits d’une véritable région naturelle. Sa forte unité masque cependant une diversité qui apparaît dans les paysages, dans les genres de vie et dans la langue :
- La bordure côtière (l’Armor) se distingue de la partie intérieure (l’Argoat) par un climat plus doux, un sol plus fertile, des activités et des modes d’existence différents.
- La Basse-Bretagne, compartimentée en « pays » par les rivières et le relief, a conservé l’usage de la langue bretonne. Les traditions et les particularismes s’y sont maintenus de manière plus accusée qu’en Haute-Bretagne (pays gallo), plus ouverte aux influences françaises. Les paysages de la Bretagne orientale font déjà penser à ceux du Maine et de l’Anjou.


Accueil | Contact | Plan du site |